Suite aux recommandations tirées des études réalisées auprès des médias universitaires, des outils à l’intention des journalistes et des rédactions seront élaborés, soit un guide de bonnes pratiques ainsi qu’un pense-bête (ou bloc-notes). Ces outils seront lancés au début de l’automne 2019. Nous irons d’ailleurs présenter ces outils lors du congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, le 15 novembre prochain. De plus, la traduction en anglais du sommaire des deux études sera réalisée au courant de l’année 2019-2020.Les représentantes des groupes membres de la TCGFM en compagnie d'Isabelle Lord (bureau de la députée fédérale Sherry Romanado) et Pascale Navarro lors du lancement officiel du projet en mai 2017.

Le Ministère des femmes et l’Égalité des genres a également accepté de nous octroyer un surplus d’argent pour une phase 2 de notre étude Plus de femmes en politique : les médias et les instances municipales, des acteurs clés.

Toujours en partenariat avec le Service aux collectivités de l’Université du Québec à Montréal, cette étude vise à mieux comprendre et documenter les différents types de relations qu’entretiennent les femmes politiques vis-à-vis des médias et mieux saisir leurs perceptions de leur propre représentation médiatique et l’impact de celle-ci dans leurs parcours de carrière. Des entretiens semi-dirigés avec 20 femmes s’étant présentées aux plus récentes élections municipales au Québec (novembre 2017) au poste de mairesses ou de conseillères municipales seront réalisés.

Si vous souhaitez avoir de plus amples informations quant au projet Plus de femmes en politique : les médias et les instances municipales, des acteurs clés !, vous pouvez contacter l'équipe de la TCGFM.

info@tcgfm.qc.ca

450-671-5095

© Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) 2016. Tous droits réservés.

  |     |   Plan du site  |  Thème par Themeum