05
Jul

OFFRE D'EMPLOI : Agente de développement, spécialisation en ADS+

La Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) est un regroupement féministe travaillant avec ses groupes membres depuis plus de 40 ans à l’amélioration des conditions de vie des femmes de sur les plans économique, politique et social.

Le présent projet vise à favoriser l’appropriation et l’intégration de l’analyse différenciée selon les sexes dans une perspective intersectionnelle (ADS+) auprès des groupes membres et des organisations participant à la mise en œuvre des initiatives de lutte contre la pauvreté.

Lire
04
Mai

« Arrêtez de justifier les féminicides par la souffrance des hommes ! » s’indignent les expertes en violence conjugale.

Mardi matin, une douzaine de travailleuses des groupes de femmes de la Montérégie se rencontre pour aborder les féminicides. Le tour de table est rempli d’émotions : « Une autre femme a failli y passer. Elle a été violentée par son conjoint, tout près de nos bureaux… ». Elles affirment que les meurtres et les agressions subies par ces femmes sont le résultat désastreux de la violence conjugale, une prise de pouvoir des hommes sur les femmes. 

Ces intervenantes ont choisi de consacrer leur quotidien à lutter contre les violences faites aux femmes. « On arrête jamais de penser aux femmes qu’on rencontre, on ne laisse pas ça [le travail] au bureau. ». Elles restent disponibles presque en tout temps pour répondre, le plus rapidement possible, aux femmes qui pourraient être en danger. « Malgré les femmes qu’on aide et qu’on permet de sécuriser, on vit beaucoup d’impuissance, il y en a plein qu’on ne pourra pas soutenir, tellement de femmes qu’on ne rencontrera jamais. La prévention et la formation sur la violence conjugale doivent se faire dans tous les milieux, mais nos cris du cœur ne sont pas toujours bien reçus. ».

Lire
19
Avr

Les groupes de femmes de la Montérégie insistent : ce sont les femmes qui portent le poids du monde sur leurs épaules et il faut que ça cesse!

Montérégie, 19 avril 2021 — La Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) lance aujourd’hui sa campagne « L’environnement, un enjeu collectif ! » visant à sensibiliser les décideurs et le grand public quant à l’urgence de mettre en place et de soutenir des initiatives en matière de justice climatique. Des actions concrètes sont nécessaires pour faire face à la crise environnementale et l’adoption de comportements écoresponsable doit concerner l’ensemble de la population. Depuis trop longtemps, les femmes portent le poids du monde sur leurs épaules ; il faut que ça change!

Lire
24
Fév

PENSER AUTREMENT LA CONCILIATION EN EMPLOI ? C’EST POSSIBLE!

Dans le cadre de son projet Conciliation emploi-famille + (CEF+), la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie a le plaisir de vous inviter à son évènement virtuel « PENSER AUTREMENT LA CONCILIATION EN EMPLOI ? C’EST POSSIBLE! ».

Au programme : conférences, lancement d’outils et reconnaissances – le tout ponctué de plusieurs pauses santé!

Lire
25
Nov

Les groupes de femmes de la Montérégie en ont “plein l’masque des violences fait aux femmes!”

Montérégie, 25 novembre 2020- La Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) lance aujourd’hui sa campagne « J’en ai plein l’masque des violences faites aux femmes : Agissons ensemble ! », cherchant à sensibiliser la population et les instances municipales quant à la présence de la violence faites aux femmes. Dans les prochains jours, plusieurs groupes membres de la TCGFM iront à la rencontre de leurs élu.es municipaux afin d’échanger avec eux sur leur engagement pour lutter contre les violences faites aux femmes dans leurs communautés. Toutes et tous sont invité.es à enlever leurs masques qui les empêchent de « reconnaitre toutes les formes de violences faites aux femmes, les dénoncer, et contribuer à leur élimination » telle que revendiquée par la Coalition québécoise de la Marche mondiale des femmes. www.cqmmf.org/  

Par sa campagne, la TCGFM souhaite souligner les 12 jours d’action pour l’élimination des violences faites aux femmes et invite les instances municipales à faire pareil. Du 25 novembre au 6 décembre, la TCGFM dévoilera sur ses réseaux sociaux une nouvelle publication quotidienne dénonçant les différentes formes de violences vécues par les femmes. Les instances municipales sont invitées à partager ces publications, à émettre des communiqués de renfort pour dénoncer toutes formes de violences et à mener des actions concrètes pour contribuer à l’élimination de la violence faite aux femmes.  

Lire

© Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) 2016. Tous droits réservés.

  |     |   Plan du site  |  Thème par Themeum