Mot de la présidente

À l’aube de ses 30 ans d'existence, la Table a poursuivi son rôle fédérateur, et ce, dans un contexte où la gouvernance de nos municipalités et de nos régions est en transformation. J’ai pu être une témoin active et privilégiée, avec mes consoeurs du Conseil d’administration, d’une année marquée par plusieurs rencontres axées sur la consolidation de liens autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, par la réaffirmation de nos règles de gouvernance internes et des politiques de travail transparentes et équitables, par l’analyse financière, par des réflexions autour de nos perspectives et des projets de développement, etc. La vitalité de notre Table s’est également matérialisée par l’implication des membres aux rencontres régulières et au sein des comités qui nous ont soutenus lors d’actions spécifiques, par la refonte de nos processus de communication et de nos stratégies pour renforcer notre sentiment d’appartenance à la Table.

Plus que jamais, cette vitalité résulte du dévouement des membres, et plus que cela, de leurs convictions féministes qui a permis le partage d’expertise, d’information, de vision vers un objectif commun : celui de ramener l’égalité au coeur des préoccupations des institutions locales et régionales et de nous réapproprier notre mission de défense des droits des femmes de la Montérégie.

Je voudrais adresser un remerciement résonnant à l’équipe de permanence qui s’est assurée, à effectif réduit, de s’adresser aux municipalités régionales de comté (MRC) de la région afin de souligner l’importance d’assurer que l’égalité demeure une priorité dans la région, de siéger à différentes concertations et comités, de coordonner des espaces de réflexions destinés aux membres et aux acteurs de développement locaux, etc.

Continuons ensemble,

Féministement,

Maria Anney, Présidente du conseil d’administration

© Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) 2016. Tous droits réservés.

  |     |   Plan du site  |  Thème par Themeum